En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation de Cookies. Ils permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

Des pommes, des poires et des scoubidous.......

Publié le : 05/07/2019 00:12:55
Catégories : Histoire de ...

Qui dans son enfance n’a pas fait de scoubidous ?

Dans les cours d’école, comme l’élastique, les billes ou la marelle, le scoubidou est associé aux souvenirs d’enfance qui se transmettent de génération en génération.

Mais l’origine de ce mot est discuté …
Pour certains, c'est une onomatopée prise aux chanteurs de jazz américains….scoo bi doo bi ooh wah ! et popularisé par Sacha Distel qui chantait , à à la fin des années 50 « Des pommes, des poires, et des scoubidous »
Pour d’autres, l’origine serait provençale : escoba (balai) car les enfants, avant l’époque du plastique, récupéraient les poils des balais en rilsan pour les tresser entre eux et en faire des petits boudins multicolores.


Dans les années 50, en quête de  matériaux modernes, la décoration s’est assez vite emparée de ces tuyaux multicolores en plastique souple de section millimétrique.
On les trouve partout : sur des range-disques, des bouteilles tressées, des porte-revues, les chaises des terrasses de café et le mobilier de jardin. Bientôt, le célèbre fauteuil acapulco deviendra le symbole du design des années 1950-1960 

Depuis quelques années, avec le retour de  la décoration fifties, le mobilier en scoubidou revient dans la déco et ces petits fils en plastique acidulés inspirent  aujourd’hui de jeunes designers.

Lors de votre prochaine brocante, vous avez un objectif : le scoubidou sous toutes ses formes ...

Ce blog est aussi un lieu de partage, nous espérons vos commentaires sur cet article, faites-nous part de vos conseils, ajoutez vos photos......

A bientôt - Les filles d'Allons Chiner 

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)