En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation de Cookies. Ils permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

Le cadre, la Marie-Louise et le passe-partout

Publié le : 25/05/2020 00:33:31
Catégories : Idées déco

Nous avons récemment chiné quelques cadres et, cherchant à mieux les connaître, nous avons rencontré des amis encadreurs et appris un peu de leur vocabulaire.

En fait, l'histoire du cadre suit celle des arts décoratifs. 
A partir du XVIIe siècle, ils sont fabriqués par des menuisiers, des « borduriers », qui suivent les motifs du moment. La grande majorité des cadres anciens est en doucine situant le tableau à l'arrière-plan des moulures sculptées

Sous le règne de Louis XIII, on voit ainsi apparaître d'épaisses moulures sculptées, des décors torsadés et floraux qui se développent en frises : feuilles de chêne, de houx ou de laurier, glands et fruits, se suivent dans des guirlandes régulières

A l’image de Versailles et du règne éclatant de Louis XIV, les associations de feuilles d’acanthe et de coquille sont particulièrement appréciées.

Les ornemanistes dessinent des bordures qui, sous Louis XV, sont ornées de lourdes coquilles, d’arabesques, de bouquets désordonnés, indisciplinés… le cadre adopte la plupart du temps des formes très découpées et expansives. 

Cadres 1
Le néoclassicisme de Louis XVI impose, lui, des motifs à rais de perles ou de cœurs, 
rubans, palmettes, frises d’oves et de feuilles d’eau.

Au milieu du XIXe siècle et lors de la IIIe République, le style Napoléon III  s'inspire du passé avec une touche d'exotisme. Il est riche, divers et éclectique et correspond à peu près au style Victorien des Anglais. 
On note une forte présence d'étain, de cuivre et de bois sombres ou teintés de noir, il est en lien avec le courant de peinture à ce moment, l’Impressionnisme.

Le cadre va également vivre  l’avènement de l’art nouveau, avec un nouvel élan de créativité et d’innovation, des cadres exécutés par des artistes et des ébénistes de renom.

Plus tard, les cadres Montparnasse en bois sculpté présentent souvent une patine claire, généralement de couleur crème ou grise et des décors de style Louis XIV. Ils sont en vogue au XXème siècle, dans les années 40, encadrant les tableaux des peintres de l’Ecole de Paris, du quartier de Montparnasse dont ils prennent le nom. 

La Marie-Louise (sans aucun rapport avec la représentation de l'impératrice) n’est pas un cadre à proprement parlé, c’est la partie intermédiaire située entre le cadre (appelé moulure) et l’œuvre. C’est un cadre à l’intérieur de l’encadrement. Elle est principalement utilisée dans les encadrements sans vitres. Elle est plate, étroite, sans moulure, ni ornement superficiel. Elle peut être peinte ou tapissée de tissue ou de velours dans des tons neutres tels que le blanc, l’écru ou bien des tons pastels.

Le passe-partout : Sa fonction première est la protection de l’œuvre, aquarelle, dessin, photo, estampe …l’épaisseur de la marge en carton découpée avec une fenêtre correspondant à l’image visible est posée sur le sujet afin de l’isoler du contact avec le verre. Il est souvent associé à un biseau à 45° ou droit pour donner de la profondeur.

Marie Louise

Vous l'avez compris, le cadre, sa Marie-Louise ou son passe-partout sont importants et participent à l'oeuvre que vous choisirez.
Mais parfois, seuls, à même le sol, sur une cheminée, sur une étagère, les cadres jouent un rôle clé dans la décoration. 

Alors nous  aimerions connaître vos cadres .. transmettez nous vos photos. 
Ce blog est  un lieu de partage, nous espérons vos commentaires sur cet article, faites nous part de vos remarques.

A bientôt - Les filles d'Allons Chiner

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)