En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation de Cookies. Ils permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

Moi, la boule de Noël

Publié le : 05/12/2019 00:48:16
Catégories : Histoire de ...

vintage

Aujourd’hui, 5 décembre, la maison s’est transformée en maison de Noël : guirlandes lumineuses, flocons de neige, étoiles, branches d’épicéa et quelques touches d’eucalyptus et puis ……le sapin de Noël. Nous y avons installé de nombreuses décorations et surtout nos boules préférées en verre soufflé.
Alors, nous nous sommes intéressées à leur histoire et voici donc trouvé le thème de cet article.

Même si l'on recense des traces écrites des débuts de l'instauration véritable du sapin comme symbole de Noël bien avant, il faudra attendre le XIXe siècle pour que la France commence à s'en saisir. Il reste cependant réservé à l'aristocratie et à la bourgeoisie. Et les décorations prennent la forme de rubans, de petits objets ou encore de friandises que l'on accroche aux branches. Lorsque la population s'empare de la tradition, les pommes, fruit de saison et bon marché, sont source d'inspiration comme principal objet de décoration.

Un jour de décembre 1847, à Lauscha, en Allemagne, un souffleur de verre décida de créer une imitation en verre des noisettes dorées qu’on avait coutume, à l’époque, d’accrocher aux arbres de Noël.
Onze ans plus tard, la grande sécheresse et les mauvaises récoltes privèrent les Vosges du Nord de fruits et le sapin de Noël n’eut dont parure qui vaille. Un souffleur de verre, à Meisenthal en Alsace, tenta de compenser cette injustice en soufflant quelques fruits en verre. Les deux souffleurs déclenchèrent une tradition qui se répandit dans le monde entier.

C’est l’usine Vergo (« ver » de verrerie et « go » de Goetzenbruck) qui commença à les produire en grand nombre à la fin du XIX siècle. Sa production de 80 000 pièces dans les années 30 passera en 1950 à 200 000. Mais la modernisation aura raison de cette grande usine qui arrêtera de souffler les boules de Noël en 1964.
http://ciav-meisenthal.fr/boule/vergo

Depuis 1998, le Centre International d’Art Verrier (CIAV) de Meisenthal a repris cette belle tradition de création de boules de décoration et  édite, chaque année, une fameuse collection d’exception faisant référence, entre autres, aux fruits que l’on mettait à l’époque sur les sapins : pomme de pin, grappe de raisin et pomme.

 Meisenthal

Ce blog est aussi un lieu de partage, nous espérons donc recevoir vos idées sur le sujet et si vous avez d’anciennes boules en verre soufflé, des décorations vintage des années 50, envoyez-nous vos photos pour alimenter cet article.

Nous, les filles d’Allons Chiner, avons un véritable coup de cœur pour les boules de Noël de la verrerie des lumières, qui sont, depuis plusieurs années,  nos préférées et nous vous invitons à les admirer…..
http://www.verreriesdeslumieres.com/catalogue/decoration-de-votre-foyer/boules-de-noel.html

Verrerie des Lumières

Préparez vous bien pour Noël, le 15 décembre, nous vous raconterons, en photos, la VRAIE histoire du Père Noël.
bientôt - Les filles d'Allons Chiner

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)