En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation de Cookies. Ils permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

La slow décoration, un art de vivre autrement

Publié le : 25/02/2021 07:51:34
Catégories : Idées déco

La slow décoration ou slow design …. 
Si cela ne vous parle pas, voici quelques explications : 

La tendance s’inspire du mouvement Slow Food qui a vu le jour à l’orée des années 80 (en réaction aux fast-foods), lancé par le critique gastronomique italien Carlo Petrini.
Il s’agissait alors de retrouver le goût des aliments, leur saveur authentique.

L’idée du slow design apparait en 2004, défendue par un universitaire anglais nommé Alastair Fuad-Luke qui en donne la définition suivante : une création lente, à petite échelle, respectueuse des hommes et de l’environnement..

En plus d'alléger notre empreinte écologique, passer notre déco en mode slow nous permet aussi d'avoir un intérieur plus sain, plus épuré, mieux rangé et plus facile à vivre. 

On ralentit le rythme de la surconsommation, on privilégie l’essentiel, le durable, le naturel, la simplicité… 
On y retrouve donc :
-       Un coté écologique, éthique
-       L’art de la réutilisation, de la récupération
-       La découverte de l’upcycling qui consiste à donner une nouvelle vie aux objets de tous les jours,    
-       L’utilisation de matières naturelles : 
           Le bois brut de préférence, la terre cuite, la faïence, le grès, la porcelaine, le  marbre, la pierre,
           Les fibres naturelles, comme le rotin, le lin, la laine, le coton, et le cuir
-       Un design minimaliste, fonctionnel, avec des lignes pures et des formes simples
-       L'introduction de plantes à l’intérieur pour être en lien avec la nature 

 slow

Ce blog est aussi un lieu de partage, nous espérons donc recevoir vos idées pour enrichir cet article.
A bientôt - Les filles d'Allons Chiner



Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)