En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation de Cookies. Ils permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

Moi, l'ours en peluche (1/2)

Publié le : 24/11/2021 21:04:28
Catégories : Histoire de ...

Sans lui, qui aurions-nous serré dans nos bras pour lui confier nos peines et lui raconter nos secrets ? 
Après plus d’un siècle d’existence, l’ours en peluche  - puisque c'est de lui que l'on parle – reste parmi les compagnons d’enfance, l’un des plus calins et des plus aimés. Il inspire la tendresse et conserve, pour les enfants, une place de choix au pied du sapin de Noël.
Mais il est relativement nouveau dans le monde des jouets

Son histoire a commencé quasiment simultanément des deux côtés de l’atlantique :

En Allemagne :
A Giengen-an-der-Brenz (Bade-Wurtemberg), en 1902, Margarete Steiff, fabricante de jouets, mettait au point la création d’un ours articulé en s’inspirant des croquis que son neveu Richard, étudiant aux Beaux-Arts, avait réalisé au zoo de Stuttgart.
Le prototype de l’ours PB55 fut exposé à la Foire de Printemps du jouet à Leipzig en 1903.
L'entreprise Steiff eut un succès énorme pour l'époque.
En 1907, la fabrication des ours en peluche dépassa le million.

Steiff

Aux  Etats-Unis :
En novembre 1902, le dessinateur Cliiord Berryman, du Washington Post publie une caricature sous l’annotation « Drawing The Line In Mississippi »  relatant l’histoire d’une journée de chasse du Président Théodore Roosevelt, invité pour arbitrer le conflit du tracé des frontières qui opposait cet état à la Louisiane, bredouille, des rabatteurs lui proposent d'abattre un ourson attaché à un arbre pour ajouter un trophée  à son palmarès. Offusqué, le Président refusa de tuer le pauvre animal en déclarant que c’était contraire à l’honneur sportif.

Rosa et Morris Michtom repèrent ce dessin et ont l'idée de créer et de commercialiser dès 1903 un ours en peluche qu’ils baptisèrent, avec la permission du Président,  du nom de "Teddy Bear".
Ce sont les premiers fabricants d'ours articulés en mohair.

Roosevelt

C’est donc de l’ours de Roosevelt, du dessin de Berryman et du jouet de Steiff qu’est né le « teddy bear », notre nounours.


Depuis ces premières collections, de nombreux autres modèles de peluches ont été créés au fil des années.

Dans notre prochain article, nous vous donnerons quelques astuces d’arctophile (collectionneur d’ours en peluche)  pour dater ceux que vous pourriez chiner ou le vôtre, unique, celui qui, dans votre famille a été transmis de génération en génération……

Ce blog est aussi un lieu de partage, nous espérons vos commentaires sur cet article, faites-nous part de vos remarques, et si vous avez un bel ours en peluche à partager, joignez sa photo à ce blog.

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)