En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation de Cookies. Ils permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

Nous, accessoires de filature ou d'impression tissu

Publié le : 15/11/2020 07:31:13
Catégories : Histoire de ...

Un peu dans le même esprit que le dernier article, voici des accessoires des manufactures textiles, récemment chinés :

Des bobines
On en trouve de toutes formes, alors voici une définition de la bobine que l’on trouvait autrefois auprès des passementiers, des manufacturiers en soie, des rubaniers, des épingliers, des tireurs d’or, des trifiileurs…

C’est en général un cylindre en bois léger de dimensions variable, percé sur toute la longueur d’un trou dans lequel on fait passer une broche qui lui sert d’axe.
Toutes les bobines servent à dévider de la laine, de la soie, du fil.

La bobineuse (ou épeleuse) était l’ouvrière, particulièrement dans les manufactures de lainage, qui dévidait sur des bobines ou rochets le fil destiné à ourdir les chaines des étoffes .

manufacure

Aujourd’hui, elles sont décoratives,

                                bobines

On les place volontiers dans un joli contenant en verre, un globe …

bobines déco

Il existe différentes techniques, artisanales ou industrielles, d’impression des étoffes, notamment :

  • le batik : technique originaire de Java consistant à masquer avec de la cire les parties non teintes du tissu
  • le flocage : technique consistant à encoller le motif et à le saupoudrer de fibres textiles courtes pour un aspect velours
  • l’impression à la planche : procédé artisanal consistant à sculpter le motif dans une planche qui est ensuite enduite de colorant et appliquée sur l’étoffe
  • l’impression par rouleau : version mécanique de l’impression à la planche
  • l’impression à cadre rotatif : technique consistant à faire passer sur le tissu un rouleau creux, contenant la couleur et découpé aux endroits à imprimer
  • l’impression au cadre plat, manuelle ou mécanisée : technique consistant à graver le motif par un procédé photochimique sur une toile fixée sur un cadre, qui est appliqué sur l’étoffe
  • le pochoir : procédé artisanal utilisant un motif prédécoupé et des couleurs appliquées à la brosse
  • l’impression numérique haut débit

Notre trouvaille est un tampon en cuivre qui est, à lui seul, est une œuvre d'art  : ce sont de petites plaques de cuivre qui sont soudées ensemble avec des motifs du plus simple au plus compliqué.
Le tampon est trempé dans la cire chaude puis appliqué directement sur le tissu.
Puis le tissu est teint, lavé pour enlever la cire comme pour les techniques précédentes. Plus il y a de dessins plus l'ouvrage est compliqué et long.

Batik

Ce blog est aussi un lieu de partage, nous espérons vos commentaires sur cet article, faites nous part de vos remarques,  si vous avez d'anciens accessoires de cet univers, joignez leur photo à ce blog.

A bientôt - Les filles d'Allons Chiner

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)